Info

Biographie

Je suis une artiste en art visuel qui utilise la matière végétale pour créer des oeuvres sur papier, un art profondément ancré dans mes racines Métis et dans ma passion pour la nature, tout particulièrement pour les plantes.

Mes ancêtres français furent deux des 300 premiers colons à débarquer à Hochelaga (aujourd'hui Montréal) vers 1640; mes ancêtres amérindiens, eux, étaient des femmes qui créèrent des alliances avec les coureurs des bois et les voyageurs français qui partaient vers l'ouest à la recherche de fourrures. Mes ancêtres Métis ont quant à eux directement participé à la fondation de la première Nation métisse dans la vallée de la rivière Rouge, dans le Manitoba actuel.

J’ai développé à un très jeune âge une fascination pour la beauté de la nature, ainsi que sa structure et ses cycles de vie, notamment grâce au temps passé auprès de ma mère naturaliste dans la campagne de la Saskatchewan. Cette fascination s’est transformée en passion pour les herbes médicinales, la récolte de plantes sauvages et l’entretien de potagers à grande échelle; je suis devenue phytobiologiste. Plus tard, j'ai aménagé un studio dans lequel j’ai commencé à m'inspirer des motifs répétitifs que l’on trouve dans la nature pour créer un langage visuel basé sur les plantes qui ont joué un rôle important dans l’histoire; je suis devenue artiste. J’utilise aujourd’hui ce langage, en plus de techniques artistiques de faible toxicité qui me sont propres, pour créer des oeuvres qui racontent les histoires de mes ancêtres et célèbrent les plantes en tant que base de la vie sur Terre.

En 2016-2017, j’ai été artiste en résidence au Montréal, arts interculturels (MAI), période pendant laquelle j’ai été mentorée par France Trépanier, artiste et commissaire. France a aussi inclus mes œuvres dans son exposition The Time of Things organisée à Victoria en Colombie-Britannique. Ce vernissage présentait les œuvres de cinq femmes autochtones. J’ai reçu une deuxième bourse de MAI en 2017-18, et toujours en 2017, une exposition de mes oeuvres a été organisée par Felicia Gay au Wanuskewin Heritage Park près de Saskatoon. J’ai également reçu une bourse de 20,000$ du Conseil des Arts et des Lettres du Québec dans le cadre du programme Soutien aux artistes et écrivains autochtones pour 2016-2017.

À travers les années, mes oeuvres ont été exposées au Canada et aux États-Unis, en plus d’être acquises par des collectionneurs à Montréal, Toronto, Saskatoon, Calgary et Strasbourg (France).
 

Liens Additionels

Lien à la démarche artistique ici.
Lien au résumé ici.
Lien aux crédits et remerciements ici.

daphne-boyer-portrait-2016 green1.jpg